fbpx

C’est un outil que j’utilise ponctuellement. Je l’ai mis en place sur une période de 3 mois pour mieux comprendre comment j’allouais mon temps. Je mesure le temps passé sur les différentes actions que je mène.

Cet outil a généré plusieurs prises de conscience :

1 – Je passe beaucoup de temps improductif à errer sur mon fil d’actualité des réseaux sociaux.

Action :

  • Mise en place d’une alerte de temps sur Facebook pour me signaler que j’ai passé suffisamment de temps dessus.

2 – Je passe beaucoup de temps sur ma communication :

Actions :

  • Repenser la stratégie, quel réseau pour quelle cible et quel message et définition d’une stratégie claire.
  • Définition de format par réseau
  • Optimisation du contenu pour les différents réseaux
  • Organisation du temps de travail pour réduire le temps passé : thèmes et sujets choisis à l’avance, utilisation de la programmation autant que possible.

3 – Je ne passe pas assez de temps à travailler sur mon entreprise, c’est-à-dire sur ma stratégie :

Actions :

  • Mise en place d’une routine mensuelle pour intégrer cette dimension de façon non négociable dans mon organisation.
  • Création d’espaces de prise de recul.

4 – Je ne passe pas assez de temps sur ma prospection. C’est la partie de mon entreprise où je suis le moins à l’aise. J’ai donc tendance à la fuir.

Actions :

  • Utilisation des espaces de co-développement pour travailler sur ce sujet
  • Mise en place de trames pour acquérir plus de fluidité
  • Accompagnement sur mon mindset
  • Travail sur mon pitch et mon approche pour être plus à l’aise

5 – Trop de flexibilité sur mon temps de travail pour la gestion de choses personnelles

Actions :

  • Réaffirmer auprès de ma famille le temps où je travaille
  • Ne plus répondre à des appels perso sur le temps pro
  • Revoir mon organisation personnelle

6 – Mieux comprendre le temps que je passe par type de prestation : accompagnement individuel et atelier

Actions :

  • Revue de ma grille tarifaire
  • Limitation du nombre de nouvelles formations ou nouveaux ateliers que je mets en place car très consommateurs de temps pour moi
  • Privilégier la reconduction du même atelier pour le rentabiliser

Amélioration continue

Ce qui compte n’est pas tant l’indicateur en lui-même mais les prises de conscience qu’il vous permet. Mettre en place cet indicateur a été un investissement. Cela m’a pris un peu de temps. Temps que je gagne maintenant grâce à tout ce que j’ai amélioré.  

Lorsque vous mettez en place un indicateur de performance, pensez à ce qu’il va vous permettre de mettre en lumière. Utilisez les prises de conscience comme sources de progrès. Mettez en place des actions pour améliorer la situation. Mesurez de nouveau et recommencez. C’est le cycle d’amélioration des performances.