fbpx

Fixer ses objectifs annuels, c’est définir la direction que l’on veut donner à son entreprise pour l’année à venir. Afin que cette année soit mise au profit d’une vision plus large et complète de l’évolution que vous souhaitez dans et pour votre entreprise, je vous propose de commencer par réfléchir ou revoir votre vision à 10 ans avant de déterminer ce que vous ferez dans l’année.

La difficulté d’évaluer ce que l’on peut faire annuellement

C’est un des aspects de la gestion du temps. Nous avons tendance à sur évaluer ce que nous sommes capables de faire sur le court terme et sous évaluer ce que nous pouvons réaliser sur le long terme. Par conséquent, nous avons tendance à nous mettre des objectifs trop élevés sur les prochaines semaines, et pas assez sur le long terme.

Sur une année, on est un peu à cheval entre les deux. Si vous regardez ce que vous avez accompli les jours précédents, vous trouverez ça probablement peu. Mais si vous regardez ce que vous avez construit sur toute l’année précédente, vous verrez que vous avez fait beaucoup plus que nous n’auriez pensé.

Aussi penser à plus long terme, permet de s’affranchir de la limite temporelle que l’on évalue sans même y penser.

Aller au-delà des limites que l’on se fixe

Sur les prochains mois, notre cerveau va se demander ce qu’il est réaliste de mettre en place, et va avoir tendance à s’auto censurer. Pas seulement en terme de temps, mais aussi en terme de capacité, de légitimité, de compétences… Notre part rationnelle va freiner des 4 fers pour trouver des bonnes raisons pour lesquelles nous ne pourrions réaliser tel objectif ou tel projet.

En pensant à 10 ou même 20 ans, le champ des possibles est ouvert. D’ici là tout peut arriver : formation, plus de temps disponible, rencontres, … Cela permet de s’affranchir de nos filtres qui nous limitent et d’avancer vers ce que nous souhaitons vraiment.

Urgent ou important ?

Certains projets sont plus longs que d’autres à mettre en œuvre et peuvent sembler peu ou pas réalisables en une année. Or naturellement, nous avons tendance à privilégier l’urgent à l’important. Probablement que nos « gros » projets nous tiennent à cœur, mais se voient reléguer plus loin car moins prioritaire.

Ne les voyant pas réalisable en une année, nous allons avoir tendance à les oublier dans la planification de nos objectifs. Or si nous repoussons leur démarrage, nous repoussons aussi leur réalisation. Les inclure lors de la fixation des objectifs annuels est indispensable pour les mettre en route.

Des objectifs au service d’une vision plus globale

Grâce à la définition de vos objectifs annuels vous aurez à la fin de l’année avancer par rapport à votre situation actuelle. Vous aurez réalisé, en tout cas progresser vers ce que vous souhaitiez pour cette année.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est d’avoir commencé ou poursuivi la construction et le développement de votre entreprise telle que vous l’imaginez dans quelques années. D’avoir posé les briques pour construire les murs.

C’est en alignant vos objectifs annuels avec votre stratégie à plus long terme que vous pourrez réaliser cela.