fbpx

Définir ses objectifs est un bon début. Cela permet de commencer à baliser le chemin que l’on souhaite prendre. L’étape suivante, c’est de se mettre en action vers leur réalisation. C’est là qu’intervient l’importance de coucher ses objectifs sur le papier.

La différence entre pensée et écrit

Quand on commence à travailler à la définition d’objectifs, on commence par y réfléchir, à conceptualiser une pensée.

Par définition, une pensée est très rapide, fugace. Mais aussi un peu floue. Qui n’a jamais vécu cette expérience d’avoir des pensées très claires, voire limpides, peut-être parce que associées à des images, des sensations, et pourtant eu de la difficulté à les exprimer en mots ?

Dès lors que nos pensées sont floues, nous n’avons pas assez de précisions pour se mettre en action vers elles. Ecrire ses objectifs, permet de clarifier et de donner une forme beaucoup plus précise et claire à ce que l’on souhaite obtenir. Et plus on a de clarté, plus on aura de facilité à se mettre en action.

Ecrire va inscrire dans la matière nos objectifs

En passant de la pensée au mots exprimés, on passe aussi du monde du concept au monde de la réalité. Notre objectif prend forme, prend corps et s’inscrit alors dans le monde de la matière. Il y a alors de l’énergie disponible pour sa réalisation.

Dès lors qu’il est dans le monde de la matière, il devient beaucoup plus concret et facilement réalisable. Non pas que sa réalisation soit plus facile en soit, mais que nous pouvons alors envisager des actions qui peuvent nous conduire à son accomplissement.

Ecrire ses objectifs pour les ancrer dans son corps

Ecrire mobilise au moins 3 de nos 5 sens :

  • La vue : cela semble assez évident
  • Le toucher : le crayon, le papier
  • L’ouïe : le bruit de la feuille, du crayon qui écrit, …

En mobilisant un maximum de sens, nous commençons ainsi à inscrire l’objectif dans notre corps. Ecrire étant 50 fois plus lent que de penser, cela permet également de prendre un vrai temps pour enregistrer cette information.

Ecrire ses objectifs c’est poser un choix clair et déterminé

Tant que je suis dans le monde de la pensée, j’ai le choix de négocier avec moi-même. Je peux décider quand je veux quand cet objectif est trop ambitieux et le revoir à la baisse. Ou finalement en choisir un autre.

Ecrire c’est une façon de poser un choix. Je ne suis plus en train de tergiverser. J’ai posé un choix. Je me suis engagé envers moi-même. Dès lors, je mets plus de chances de mon côté pour les réaliser.  

Dès lors que vous indiquez un choix clair à votre cerveau, il va se mettre automatiquement en route vers sa réalisation. Parmi les millions d’informations qu’il reçoit chaque jour, il portera son attention sur celles en relation avec le choix que vous avez posé. D’où les fameuses synchronicités et les portes qui s’ouvriront à vous.

 

Ecrire ses objectifs noir sur blanc est une première étape dans leur réalisation. Cependant, il est important de bien comprendre que les écrire une fois, ou même de les relire régulièrement, ne suffira pas à leur réalisation. Il y aura forcément un moment où il sera nécessaire de passer à l’action, de manière plus ou moins fluide. Ce sont nos actions au quotidien qui nous permettent de parcourir le chemin que l’on a balisé avec la clarification de nos objectifs.

Besoin d’un coup de main pour clarifier ce que vous souhaitez vraiment et comment l’atteindre ? Je peux vous aider. Prenons RDV pour une séance diagnostic et faisons le point sur votre problématique.